Zero Déchet

Pourquoi je ne serai jamais une parfaite zéro déchet

29 janvier 2018
main picture

Je ne sais pas vous, mais avant même de me lancer dans l’aventure, quand je regardais des vidéos pour découvrir, ces filles (c’est quand même bien souvent des filles) qui pavanaient avec leur pot de confiture contenant un an de déchet , ça me faisait peur. 10 mois après, je confirme, ça me fait toujours peur. Encore plus peur, même. Je dois en être à un pot par semaine et, à part quelques petits trucs, je ne vois vraiment pas comment réduire sans passer pour (pardon l’expression) la chieuse de service. Pourquoi ? Voici mes déchets les plus courants :

Les apéros et envies subites

Je suis le genre de personne qui aime bien profiter de la vie et inviter ses amis chez elle. Problème, à chaque fois ma poubelle est pleine en une soirée : entre le plastique du saucisson, le carton des bières, la boîte de conserve du pâté henaff, le pot en plastique du homous, l’emballage plastique du pain de mie, des fajitas... Ils accepteraient jamais que je prépare tout et je n’ai pas non plus envie de passer ma journée à courir la ville chercher tous les ingrédients puis préparer. Donc, on ferme les yeux et on profite de l’instant...

apéro

Dans la même veine : 20h, retour d’une grosse journée de ski, flemme aigüe de faire à manger, grosse envie de raclette bien grasse... vous visualisez ? Et à 20h, à part le Casino, qu’est-ce qui est ouvert ? Le Casino !
(Ça marche aussi pour les pâtes carbo, la croziflette, les pâtes-pesto-jambon-cru, la quiche lorraine, bref, tout ce qui est mauvais pour la santé mais tellement bon)

Les cadeaux

Avec cette période de Noël en plus, ça n’a pas aidé.
Je m’explique : je pense à tous ces gens pleins de bonnes attentions qui vous ont offerts des cadeaux trop mignons, mais bien plastifiés ! J’ai beau réfléchir à des réutilisations, le plastique fin qui emballe chaque produit, je vois pas quoi en faire... Et je refuse d'être le genre de personnes qui annonce "par contre, ne m'offrez pas de cadeaux, je suis zéro déchet... Ou alors fait en France sans plastique ni emballage". C'est si agréable de faire plaisir aux gens que je ne veux pas l'ôter, et puis je ne suis jamais contre une boîte de chocolats !

cadeaux

Les produits de beauté

Certains ne peuvent pas se passer de la cafetière Nespresso et ses capsules, d'autres craquent chez Zara alors qu'ils s'étaient promis "plus jamais"... Moi, je suis un fana de produits de beauté. Si je fais attention à les prendre sans produits nocifs (enfin le moins possible), j'adore leur packaging, les résultats qu'ils promessent, le choix dans la boutique (je suis une très bonne cible marketing). Du coup, pas de fait maison pour moi !
Et si j'ai réussi à me mettre au déo maison, pour le dentifrice je n'y arrive pas. J'ai besoin qu'il mousse et je ne veux pas mettre 7€ dans un dentifrice solide...

produits de beauté

La vente en ligne

Je n'achète plus que des vêtements issus de la mode éthique . Autant dire que le nombre de magasins est limité, et qu'il est plus facile de craquer sur internet. Problème, je me récupère des magnifiques énormes emballages en plastique totalement inutilisables... Les marques, si vous me lisez, choisissez au moins quelque chose de recyclable !

vente en ligne

Les prix

Je ne suis pas végétarienne, et encore moins vegan. Si j'achète systématiquement mon fromage à la fromagerie, je n'ai pas le réflexe "boucher". D'abord parce que ça ne se conserve pas et que je suis dans un quartier qui n'en propose que des hallal (et je ne mange quasiment que du porc, jambon ou lardon), ensuite parce que ça coûte nettement plus cher . Je sais que c'est meilleur pour la santé, mais passer du simple au double ça fait mal !

Je précise que je vis en colocation avec deux gars donc je n'ai pas abordé leur bouteille de jus d'orange, la viande congelée de supermarché et toutes les choses bizarres qu'ils ramènent parfois... Mais ce que je trouve génial c'est qu'ils jouent le jeu et font le marché comme les magasins en vrac !
Vous avez des astuces pour que je consomme moins de déchets ? Qu'est-ce que vous trouvez le plus dur à arrêter vous ? N'hésitez pas à partager votre expérience !

Commentaires

Laisser un commentaire